Dans un monde où la nature se mélange avec la société, où il y règne prospérité depuis des générations, où les enfants des étoiles sont exclus et chassés.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Chô, où la fille papillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chô
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Dans un champs de Papillons ( *3*)
Messages : 11
MessageSujet: Chô, où la fille papillon Dim 18 Jan - 23:51

« FEAT. ERU CHITANDA »
Chô Madoka Saïto

Nom : Saïto
Prénom(s) : Madoka
Age : 19ans
Signe astrologique : Vierge
Orientation sexuel : Bisexuelle
Groupe : Enfant du jour
Pseudo du perso : Chô, qui signifie Papillon en Japonais
Infos : Elle déteste les insectes mais est fascinée par les papillons !
Double compte : Lyra Very Happy
Crédits des images : Zerochan
Caractère et Physique

Caractère Chô : Chô est une fille plutôt caractérielle, et d’humeur assez changeante. Un coup oui, un coup non. Un moment elle rit aux éclats, un autre elle pète une grosse durite. Eh oui même à 19ans…

On pourrait penser que c’est son pouvoir qui agit justement sur sa personnalité, mais en réalité non. Elle est comme ça depuis toute petite, ce qui ne lui empêche pas d’être de très bonne compagnie. Très introvertie, elle n’hésite pas à aller au devant du monde, même si parfois, aux yeux de certaines personnes (non tout le monde en fait), elle peut faire peur.
Sous ses aires de… petite fille "perturbée", elle cache cependant une grande maturité qui lui aura valu sa survie. Elle aime aussi bien être entourée que parfois être seule et est donc une personne qui n'a pas besoin qu'on prenne soin d'elle 24H/24H 7J/7J.

Donc comme je le disais plus haut, elle est  d’une agréable compagnie, surtout quand son caractère de cochon ne prend pas le dessus.
Elle peut faire preuve d’une grande créativité quand besoin. Malheureusement, elle n’a l’esprit mathématique (ou réfléchi et compliqué) ni littéraire (ou plus fluide et compréhensif).C’est aussi ce qui fait que mademoiselle à tant redoubler… Eheh. Quand bien même elle prend quelque chose au sérieux, Chô est souvent longue à la détente. Parfois un peu trop sur ses gardes, elle arrive néanmoins à se sortir d’affaires grâce à ses idées… parfois « farfelues ».
Pour finir, Chô reste une adolescente comme les autres (ou une pré-adulte ?), un peu fofolle et hystérique, mais elle sait aussi se montrer douce. Sa particularité est que son caractère ne change quasiment pas, même en prenant de l’âge.  Cependant, on ne peut nier qu’elle prend tout de même en maturité.

Le seul point négatif dans tout cela, c’est qu’une fois que l’on parle de ses parents, elle se ferme. Disparu, elle met corps et âme pour les retrouver. Mais solitaire, elle n’ose en parler à personne. Ce qui rajoute un côté mystérieux à sa personnalité explosive.


Physique Chô : Dans l’ensemble, Chô est de taille plutôt petite mais elle ne veut pas que je le dise... Ce qui fait qu’on la confond souvent avec une petite collégienne, en réalité elle mesure 1m59.... Cependant très sportive, elle garde un corps plutôt svelte et légèrement musclé. Elle en est très fière !

Elle a des cheveux noirs et longs qui lui arrivent en bas des reins. Toujours lâchés, ils sont lisses et soyeux et viennent encadrer parfaitement son visage ovale et fin avec une jolie et belle frange qu’elle a depuis qu’elle est petite. Ses yeux en amande sont changeant selon la luminosité, ils peuvent paraître gris, bleu, un peu dans les tons violine. Ses cils sont plutôt longs et elle a souvent les yeux bien grands ouverts.

La santé c’est important, et elle prend soin d’elle pour ne jamais paraître fatiguée ou quoi que ce soit. Son fin petit nez est retroussé en trompette. Sa bouche est proportionnelle à son visage, lèvres fines et sourire plutôt éclatant... Du moins quand elle sourit.

Chô est très émotive et détient un faciès expressif, voire empathique qui fait qu’on dirait qu’elle « parle » beaucoup avec son visage (oui oui c’est possible !!). Sa peau reste très blanche, très satinée, toujours bien hydratée. Le seul hic. C’est qu’elle ne bronze pas. Elle prend des coups de soleil.

Pour les vêtements, Chô accorde trop peu d’importance à ce qu’elle porte. Bon elle fait quand même attention hein ! Mais par contre elle prend totalement soin de son corps, notamment au niveau de sa pilosité, dit plus haut elle fait beaucoup de soins niveau visage et corps. Le maquillage reste léger voir inexistant.

Dans sa façon d’agir elle peut sembler très maladroite, et pourtant elle sait ce qu’elle fait. Sa voix reste douce et agréable à entendre. Elle n’a pas peur du regard des autres sur elle, sauf quand quelqu’un lui plait ! Et dans ce cas là ça se voit direct.  Oui, elle peut avoir un côté un peu timide, mais dans ce cas elle le cache très bien… Du moins elle essaye.
Côté famille, elle ressemble trait pour trait à sa grand-mère paternelle dans sa jeunesse... Donc avec l’âge et les rides en moins !



Histoire

Bonjour, je m’appelle Madoka… Et voici mon histoire…Originaire de Mist Blue, fille de M et Mme Saïto, j’habite à Nokoro Maru, du moins j’y habitais. Métisse, mon père vient de Mist Green tandis que ma mère est née à Nokoro Maru. Tous les deux travaillent dans de petites entreprises, l’un dans la pêche et l’autre dans le commerce. Je n’ai donc jamais vraiment vécu dans le luxe, mais cependant, j’ai toujours reçu un amour sincère et réel de la part de mes parents. J’ai eu énormément de chance de tomber sur des parents courageux et aimant qui m’ont protégée du moment ou je suis née à aujourd'hui, au péril de leurs vies. Alors que les enfants étoiles sont bannis, traqués, trahis par leurs propres parents, les miens… auraient sacrifié leurs vies pour moi. Ils ont juré de me garder en vie et en sécurité… De me cacher au prix de leur existence.

C’est  à mon 7ème anniversaire qu’ils avaient compris que leur vie allait basculer ainsi que la mienne. Bien sûr, au début j’ignorais tout. Mais avec précaution, ils m’avaient informée de la dangerosité d’apercevoir les étoiles. Je les trouvais tellement jolies pourtant. Mais… C’était un fardeau pour moi, et un fléau pour mes parents. Je ne l'ai compris que dernièrement... à quel point c’était dangereux.

Tant qu’on n’est pas confronté aux difficultés, on ne comprend pas vraiment ce que « dangereux » veut dire.


« -Écoutes Madoka… Tu vois les étoiles c’est ça… ?
-Oui papa, elles sont si belles ! S’était écriée sa fille, émerveillée.
-C’est dangereux… Tu dois faire bien attention ma chérie… Personne ne doit le savoir… C’est ton secret…
-Mais… pourquoi ?
-Parce que les autres personnes n’aiment pas ça… Ils trouvent ça très dangereux d’accord… ? Ils pourraient te faire du mal en l’apprenant. A toi comme à maman ou à moi… Avait finit son père avant de prendre sa petite fille dans ses bras, secondé par sa femme. 
Sur le coup, elle n’avait pas tout de suite compris… Mais elle avait promis, que jamais elle ne le répéterait.»



Avec le temps et à force de me l’entendre répéter,  j’avais compris que mon secret devait être gardé précieusement et que personne ne devait le savoir. Pas même mes ami(e)s. Je faisais donc bien attention que ce soit en dehors, où comme chez moi. Je ne montrais aucune trace de présence "d’anormalité" chez moi. Et pourtant, malgré le fait que je cachais parfaitement ma faculté de voir les étoiles, le pire à venir était mes pouvoirs... qui ne venaient pas et dont je n’avais pas connaissance encore à ce moment, ni même mes parents. Et oui il y avait tant de choses que nous ignorions. Sur le coup on pouvait penser que je n’en avais pas, ça aurait été tellement plus simple. On ne comprenait d’ailleurs toujours pas pourquoi les enfants étoiles étaient vu comme "dangereux"… J’étais totalement inoffensive, à part voir les étoiles, je ne faisais rien d’exceptionnel. Je n’avais en plus, pas de très bonnes notes à l’école, à part le sport ou j’excellais et les matières artistiques. Je pense que mes parents auraient tellement voulu que ce soit ainsi pour toujours, pour faciliter la dissimulation de ma vision du ciel étoilé. Ils avaient vraiment peur que quelque chose se développe en moi au pire moment. Moi aussi j’avais peur… De plus en plus… Peur de l’inconnu.


« -Chérie, tu sais parfaitement que je n’en sais pas plus que toi sur sa faculté de voir les étoiles…
-Et si elle développait… Un pouvoir… ? Ou quelque chose qui pourrait la différencier des autres… ?
-Je ne sais pas… Je n’en sais rien…

Sous le silence de sa femme, il l’avait prise dans ses bras.

-Je te promets qu’il n’arrivera rien à notre fille… Pas tant que je serais vivant… Je pense qu’il va nous falloir prévoir cette supposition… Et donc… Il va falloir qu’on prépare un éventuel départ… Vraiment en cas d’urgence… »



Finalement ce jour fatidique arriva. Quelques jours après mon 13è anniversaire, mes parents m’avaient organisé un anniversaire surprise avec mes amis. Pour cadeau, j’avais reçu un adorable petit chien de race Samoyède. J’adorais les chiens, si bien que je rêvais d’en avoir un depuis toute petite. Baptisée Kihou, ma petite boule de poils avait toujours le nez en l’air et ne faisait pas attention à ce qui se passait autour d’elle.
Le jour de ma fête, un ami à moi avait malencontreusement laissé ouvert le portillon avant de la maison. La bête s’était alors glissée en dehors et à peine avais-je eu le temps de m’en rendre compte et de sortir qu’elle se retrouvait déjà sur la route avec une voiture qui lui fonçait droit dessus.


« KIHOU NON !!! Avait hurlé Madoka paniquée.

Emportée par la montée de stresse, la jeune fille s'était ruée sur son chien pour le protéger.
Un fracas énorme. Le blanc total. »



Mes parents qui avaient apparemment vu la scène au loin avaient abandonné les enfants pour accourir auprès de moi, qui étais miraculeusement en vie, recroquevillée sur le chien. La main tendue vers la voiture, elle s’était arrêtée juste en face de moi à un point critique. Elle s’était soulevée légèrement sous le choc de l’arrêt. Comment s’était-elle arrêtée ? C’était moi qui avais fait ça ? Je ne savais pas comment, ni pourquoi, mais j’avais l’impression que c’était bien moi qui avais fait ça. Cela paraissait tellement fou pourtant. Mais j’avais raison. Mes doutes étaient réels et véridiques.

Il n’y avait pas d’autres alternatives. J’avais des pouvoirs que j’avais utilisés malencontreusement sans le vouloir. J’avais sentie cette force qui avait explosé en moi et qui était sortie. C’est ainsi que mes parents n’eurent d’autre choix que d’agir comme ils s’y étaient préparés longtemps à l’avance.

La fête fût écourtée et les enfants furent renvoyés chez eux. Ils n’habitaient pas loin et donc ils pouvaient rentrer seuls. Heureusement d’ailleurs qu’ils n’avaient rien vu, trop occupés à jouer ensemble. Alors que c’était mon anniversaire quand même ! Ils n’avaient même pas remarqué que j’étais sortie…! Les ambulances avaient été appelées et l’homme qui était en ce moment même dans le coma, en sortirait avec beaucoup à dire. Personne n'avait pu expliquer ce qui s'était passé et une enquête avait justement débuté à ce sujet. Ce qui était au final trop dangereux. Les voisins semblaient n’avoir rien vu non plus.

Je voyais papa et maman s’activer et ramasser le strict minimum avant de prendre la voiture pour partir. Je ne connaissais pas leur plan ni où nous nous rendions, je savais juste que c’était dangereux de rester avec mes pouvoirs qui s’étaient réveillés et que je ne contrôlais pas. Personne ne parlait de tout le trajet. Mais dans la voiture, je m’amusais... à utiliser comme je pouvais mes pouvoirs pour par exemple… capter les ondes de la radio. Je voyais aussi que les objets métalliques se rapprochaient de moi comme si j’étais un aimant, je pouvais déplacer certains d’entre eux par la pensée ou juste en bougeant mon bras.

En premier temps nous avions donc d’abord pris la voiture pour s’éloigner rapidement en direction de la forêt abandonnée. Les mers étaient beaucoup trop fréquentées. Ensuite au bout de quelques kilomètres, nous avions abandonné et brûlé leur voiture. Jamais je n’aurais cru qu’un jour nous en serions là à nous échapper et à fuir comme si nous étions des criminels. Même si n’avions rien fais bien sûr.

Au début, je me sentais tellement forte, mais mes forces me quittaient et je me sentais plus faible. Comme avant, comme si toute la magie que j’avais en moi s’échappait...
6ans s’était écoulé et nous vagabondions toujours de forêt en forêt. Marchant, courant à en perdre haleine pour se cacher, ne se découvrant que pour aller se nourrir.

C’était une journée ensoleillée comme à chaque juillet, et à quelques jours de mon anniversaire. J’étais partie avec Kihou à la cueillette aux baies. Je m’étais habituée à tout ça et je le faisais avec plaisir. J’avais même trouvé un terrain pour m’entraîner aux arts martiaux et je pouvais m’entraîner à essayer de contrôler mes pouvoirs. Je m’y étais faite rapidement, on ne vivait pas salement comme certaines personnes pourraient le croire. Bon on dormait à même le sol dans des tentes c’est vrai, mais nous nous lavions chaque jours, nous restions propre sur nous. Ce matin là, je ramassais donc des baies que mon chien trouvait en reniflant partout. Cela faisait des années que je l’avais entraînée pour savoir faire ça, ainsi que d’autres tours que je lui avais appris entre temps.

Alors que je continuais mes recherches de baies, j’avais aperçu un jeune homme au loin. Tétanisée,  j’avais bien sûr tenté de me cacher derrière un buisson. Mais trop tard il m’avait vue.
. Je m’attendais réellement à tout sauf à ça, qu’il hurle ma position, qu’il tente quoi que ce soit à mon encontre mais... De là ou il était, il me regardait juste et ne semblait pas bouger d’un poil. Après un moment, il s’était rapproché l’air absent, sans rien dire et sans me quitter des yeux. J’étais sortie de ma cachette, comme si je savais qu’il n’allait rien se passer, je me sentais en sécurité. Il dégageait une telle chaleur… Aucune animosité. Je me sentais en confiance, il m’intriguait beaucoup.  Il était si…. Mystérieux. Je voulais absolument savoir qui était celui qui me faisait presque face maintenant. Pourquoi restait-il silencieux ? Pourquoi ne tentait-il rien contre moi. Savait-il quelque chose à mon propos ? Après tout, je suis sûre que des recherches avaient été entamées sur moi et mes parents, alors le monde devait connaître notre visage depuis non ?


« -B-bonjour… avait tenté Madoka…

Aucune réponse.

-Comment t’appelles-tu… ? Tu es d’ici… ?

Elle s’était lentement rapprochée de lui, mais sans s’en rendre compte, il s’enfuyait déjà comme si elle ne pouvait pas l’approcher quoi qu’elle fasse.

-Attends reviens ! »



Le jeune homme silencieux, s’éloignait de moi alors que j’avais tenté de m’approcher intriguée. Il disparaissait au loin comme porté par le vent. Moi aussi à mon détriment, je le suivais comme si je me devais de le faire. A quelques centaines de mètres, il avait totalement disparu. Laissant sur son chemin une pancarte avec indiqué la direction de Miharu Sora, ainsi que le nombre de bornes à franchir pour l’atteindre. Miharu Sora ? La capitale ? Et si ce jeune homme était là pour m’aider ? Miharu Sora ? Je savais que je ne risquais rien à tenter le tout pour le tout. Peut-être que c’était un piège, mais peut-être pas. En tout cas, avec toutes les choses bizarres qui se passaient, je n’étais plus au bout de mes surprises. Si je voulais découvrir quelque chose, c’était là-bas. J’en étais certaine
C’était là-bas que je devais me rendre.

Je faisais demi-tour et retournais au campement pour annoncer ma trouvaille à mes parents. C’était pour moi une évidence. Miharu Sora était une évidence, j’y serais en sécurité, moi et mes parents aussi. J’avais oublié les baies mais tant pis, j’avais mieux à ramener. M’attendant à trouver mes parents à faire à manger, prêts à me gronder en voyant que je revenais bredouille... Ce que j’avais trouvé en  arrivant m’avait glacé le sang. Un rêve… Non un cauchemar, le camp était dévasté. Notre cachette avait été trouvée et remuée sans dessus dessous. Nos tentes étaient déchiquetées, mises à terre, nos ustensiles étaient éparpillés partout. La nourriture pareille. Nos vêtements saccagés. Il y avait des traces de pneu sur le sol, ils sont sûrement arrivés en voiture par surprise. J'avançais encore sous le choc, de l'eau perlait le long de mon visage, je ne me sentais pas bien du tout... Je trouvais le collier de ma mère par terre... Celui qu'elle portait encore tout à l'heure... Un peu plus loin, il y avait une marre de sang. J'étais horrifiée, tétanisée. Mon dieu faite que ce sang n'appartienne pas un l'un de mes parents. Comment en étions-nous arrivés là ? Je pleurais, je ne pouvais pas m'arrêter, mes parents n'étaient plus là, je ne comprenais rien de ce qui se passait, pourquoi moi ? Pourquoi nous ? Je n'avais rien fait de mal... Je n'avais blessé personne... Nous étions d'honnêtes gens....

Après m'être calmée, j'avais refait le tour du campement et avais trouvé une lettre qui m'était adressée. Non signée. J'avais juste appris que mes parents étaient détenu et que si je voulais les revoir en vie, je devais me rendre à Miharu Sora. Tient, encore cette ville, décidément, tout me poussait à aller là-bas.

J’avais tellement peur, et j’étais tellement désespérée, je ne savais vraiment pas quoi faire. J’hurlais à en perdre haleine à la recherche de mes parents. Où étaient-ils ? Comment allaient-ils ?  Que c’était-il bien passé ? Pourquoi ? Je savais bien qu'ils ne me répondraient pas puisqu'ils n'étaient plus là... Mais je me sentais tellement seule. J'aurais tellement aimé qu'ils arrivent et me rassurent en me disant que tout n'était qu'un rêve.
Au bout d’un moment sans résultat à mes complaintes, j’avais décidé de prendre quelques affaires pour me parer à marcher un moment sans m’arrêter, où du moins trouver quelque chose qui soit encore en état.... La vérité était que je ne devais pas rester ici.

Les ravisseurs étaient peut-être partis mais rien ne disait qu’ils ne reviendraient pas. J’avais pris un peu d’argent, de la nourriture et des vêtements chauds, qui étaient encore intactes, pour repartir vers le panneau de Miharu Sora en larmes. Je restais sur le qui-vive. Je savais très bien que tout n'était qu'un piège, qu'une fois là-bas je me ferais certainement capturer aussi... Et certainement maltraiter pour ce que j'étais. Mais j'avais l'avantage... Ils ne savaient certainement pas à quoi je pouvais bien ressembler. Et puis quoi qu'il pouvait se passer, je ne pouvais pas laisser mes parents ainsi, souffrir à ma place.

Je savais bien qu’en cas extrême je devais m’enfuir et rester cachée. J’avais déjà bien eu de la chance de ne pas avoir été trouvée. Mais qu’est-ce qui me disait que tout n’était pas un coup monté ? Après tout ça ne serait pas étonnant. Je ne comprenais pas pourquoi mes parents. Alors qu’ils auraient pu m’avoir moi… En sachant ou nous étions logés, ils auraient pu attendre que je revienne… Attendre la tombée de la nuit pour me capturer… Mais non… Je ne comprenais vraiment pas…

Pour le moment je devais surtout trouver de l’aide et c’était à Miharu Sora que j’allais en trouver, j’en étais convaincue. En même temps… C’était ma seule et unique chance. Je ne pouvais pas reculer, pas maintenant. La vie de mon père et de ma mère reposait sur mes épaules. Même si je me jetais dans la gueule du loup... Je n'avais pas trop alternative. Je devais tenter le tout pour le tout.


« La jeune fille arrivait de nouveau près de l’écriteau.

-Nous y voilà Kihou… La route de Miharu Sora… C’est là que nous devons nous rendre… Pour sauver papa et maman…

C’est sur ces derniers mots qu’elle prit donc la route de la capitale de Mist Blue. »


Je ne pensais pas prendre si peu de temps pour arriver à Miharu Sora... En réalité je ne savais pas combien de temps j'avais marché, mais pour moi il ne devait pas y avoir plus d'une semaine de marche. J'étais fatiguée mais c'était encore supportable. Par contre je n'imaginais pas à quel point Kihou était fatiguée. Ses pauvres coussinets étaient en sale état, elle devait être encore plus fatiguée que moi. J'avais de la peine pour ma pauvre chienne. Mais nous avions l'habitude après tout.

Je me rendais dans le centre ville, s'était tellement grand. Mais que faire ? C'est vrai que je n'avais pas pensé du tout à me renseigner avant ou à préparer un plan... Avant tout, je ne devais pas me faire repérer. Mais si je me faisais aborder ? Et si parce que j'avais une tête louche on m'embarquait ? Et si on me demandait mon prénom ? P-pa... Les papillons... Je voyais une troupe de papillon voler près de l'endroit ou j'étais. Papillon... Chô...

Mon nom sera Chô. Il me fallait maintenant trouver un endroit où dormir et manger au moins pour cette nuit. Mes jambes étaient sur le point de me lâcher et j'avais tellement faim. Demain, je serais en forme pour trouver un travail et mettre au point un plan pour délivrer mes parents.

Mes chers parents...


Qui se cache derrière l'écran...



Je m'appelle Clémentine mais on me connait sous le pseudo Deelena, Deedee, Lena, Clèm, Lyra . J'ai 18ans et toutes mes dents. J'ai connu le forum par Kero et Chaat (et Coco aussi *^*)  et je le trouve plutôt Mégagigagénialissime !!!.  En lisant le règlement, j'ai vu qu'il y avait un code et le code que j'ai trouvé est Vive les mandarines, je fais du rp depuis 1an et presque 2mois ! et j'aime ça (non j'adore !). J'ai envie de vous dire que j'aime les chats (^._.^)ノ Ah oui j'allais oublier, voilà un modèle de rp simplement pour vous faire voir ce que je sais faire mais attention il est caché.
Spoiler:
 
code by Jess




Télékinésie


Description du pouvoir

Chô maîtrise les molécules. Elle peut donc manipuler et contrôler n’importe quel corps, vivant ou non, petit et grand, léger ou lourd par la pensée. Au début son pouvoir n’est pas assez puissant pour pouvoir manipuler un corps humain à cause des gênes et des molécules complexes et diverses qui le composent. Son pouvoir qui n’apparaît qu’à ses 13ans et en fait une explosion de pouvoir, comme si elle avait stagné tout jusqu’à maintenant, mais intentionnellement. D’où cette « explosion de pouvoir » qui lui a permis d’arrêter la voiture qui était en mouvement et qui était un énorme et lourd objet pour son niveau.

Dans la première phase de son pouvoir, ou au niveau 1, elle peut déplacer de petits objets pas plus gros que son corps mais à au moins 2 mètres d’elle, sinon c’est trop loin. Elle peut les déplacer, les faire léviter pendant un temps mais avec une tenue de 5 minutes au maximum.

Dans la deuxième phase, les objets qu’elle peut déplacer sont un peu plus gros et plus lourds (exemple-type : Voiture, gros arbres etc…). Cependant elle ne peut en déplacer qu’un seul à la fois avec une durée de 5 minutes. 10minutes pour les plus petits objets. Moins ils sont gros et moins ils sont lourds, plus elle peut en manipuler et plus longtemps. Elle peut aussi les faire exploser et les tordre comme elle le souhaite. Le contrôle s'agrandit et se fait sur une surface d’au moins 3-5mètres.

Au troisième stade de son pouvoir, sa capacité de manipulation de gros objets augmente toujours en proportion avec la taille et le poids de l’objet (Contrôler une dizaine d’automobile lui sera encore impossible à ce stade, car ça demande trop de force). Son temps de contrôle augmente aussi à 10minutes pour les gros objets qu’elle peut aussi tordre, mais qu’elle ne peut pas encore faire exploser. Elle développe la particularité de pouvoir immobiliser un corps en suspendant la fonctionnalité de ses membres pendant 10minutes environ et seulement pour une personne. Mais si elle utilise cette attaque "spéciale", elle doit impérativement se reposer ensuite. Contrôle d’une circonférence de 5 à 10 mètres.

Pour son avant dernier niveau, elle contrôle des surfaces plus conséquentes (Type : avions, maisons, petits bâtiments) qu’elle peut détruire mais aussi consolider si besoin. Par contre cela lui demande beaucoup d’énergie. Elle peut désormais contrôler le corps humain, le déplacer, le faire léviter et lui affliger d’affreuses souffrances (en le tordant par exemple). 5minutes de contrôle maximum qui lui prends toute son énergie et peut occasionner une perte de connaissance. Mais par contre elle ne peut pas tuer la personne. La surface de contrôle s’étends entre 10 à 20 mètres.

Pour son dernier niveau, elle peut faire léviter son corps entre 10 à 20 minutes maximum. Elle peut tuer, faire exploser un corps vivant, mais au risque d’y laisser sa vie. Sans ça, elle peut rendre un corps inapte à bouger, définitivement en lui brisant les os (comme précédemment en le tordant un peu dans tous les sens). Elle acquière beaucoup plus de flexibilité et de rapidité dans ses mouvements et ses déplacements.


Point faible de votre pouvoir

Les points faibles de son pouvoir sont que tout d'abord étant une enfant du jour, elle ne peut utiliser son pouvoir que le jour, ensuite son taux de maitrise qui peut l’handicaper.  Elle peut contrôler un nombre infini d’objets non vivants mais avec des restrictions. Tout d'abord, le contact ne fonctionne pas si elle n'est pas assez concentrée. Touchez l'objet ne sert donc à rien si elle ne se centre pas sur l'objet même. Elle doit pouvoir le voir et être aussi à sa portée, ce qui peut être dangereux aussi car elle doit rester assez proche de sa cible. Si elle décide de prendre le contrôle de petits objets, alors elle pourra en contrôler des tas à la fois et longtemps. Mais plus la taille et le poids augmentent et moins d’objets elle pourra contrôler et aussi moins longtemps. Chose qui est cependant différente avec le corps humain car les molécules sont différentes et plus difficiles à contrôler. Elle ne pourra pas contrôler deux corps en même temps, même si elle gagne en puissance ! Car un corps en mouvement demande beaucoup de concentration et aussi beaucoup d’énergie pour le manipuler correctement et à sa guise. Chô étant une fille, elle reste de contenance fragile qui fait qu’elle détient une énergie plutôt faible. Ce qui empêche donc un maintient long et constant de son pouvoir. Au début il va lui falloir beaucoup d’entrainement pour qu’elle augmente cette capacité de "temps". De plus, pour terminer et donc rappeler, elle peut contrôler tout objet, mais plus il sera lourd, plus il sera gros et plus elle utilisera son pouvoir à la suite et plus son énergie s’épuisera. Ce qui entrainera parfois des pertes de connaissance assez fréquentes au début quand elle utilisera ses pouvoirs pendant une longue durée.


Dernière édition par Chô le Lun 2 Fév - 11:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crux
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Maisons du Solstice
Messages : 208
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Lun 19 Jan - 6:29

Re-bienvenue ! Very Happy






Elle :
 


Ma couleur : #3DAB9D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chô
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Dans un champs de Papillons ( *3*)
Messages : 11
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Lun 19 Jan - 12:17

Re-merci !! Au plaisir de RP :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Derrière mon appareil photo *clic clic*
Messages : 137
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Mer 21 Jan - 21:18

on va remplir le fo' de DC xD

re-bienvenue ma belle Wink


Nova



sur Epicode Madouce

Brotherwood:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Dans la neige ! *danse*
Messages : 38
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Ven 23 Jan - 10:13

Bien le bonjour ma petite demoiselle !
Bienvenue (encore) parmi nous =D !

Parlons de ta fiche à présent...

Caractère : Pas grand chose à dire, rien ne me parait à revoir, tout est bon pour moi (:  
Physique : Idem ^^

Histoire : Alors là, ça se corse... :/ ! ton histoire en elle même est très bien construite mais y'a quelques trucs qui me gêne...

  • Premièrement, Moon, tu n'es pas censé le voir genre pouvoir le décrire. C'est une ombre. Il n'existe "pas vraiment". Il te mène à la capitale mais c'est tout. Fin, c'est bon en soit, mais je sais pas pourquoi mais y'a un truc qui me gène :/ ! Faudrait demander à la grenouille...
  • Ensuite, c'est plus haut que Moon mais j'aime bien mélangé mes idées 8D ! Bref, Ton idée de ton chien s'en va et y'a, comme de part hasard, une voiture c'est pas mal (x ! Mais c'est un peu... Cliché ? Je te le dis comme ça, pour moi ça n'a pas besoin d'être changé mais c'est dommage >< !
  • Comment peux-tu être sur que c'est le gouvernement qui a tes parents ? Concrètement, tu as juste ton camps de ravagé mais si ça se trouve c'est d'autre gens ? Je sais, je suis chiante mais bon, c'est pour ton bien *-* ! Donc... Tu pourrais rajouter quelque chose, genre une lettre que tu lis ou une marque sur le sol, sur un arbre, qui te permet de dire : "Mes parents ont été enlevés par le gouvernement ! Tintintintin *musiquedramatique*" Tu vois ?


Description du pouvoir : Rien à dire, ça me va (:

Voilà voilà !
Bon courage :3 !

Orion ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Derrière mon appareil photo *clic clic*
Messages : 137
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Lun 26 Jan - 19:40

Et oui c'est moi la grenouille XDDDD

• Identité : Madoka Saïto, alias Chô. Agé de 19 ans. Originaire de Nokoro Maru à MistBlue. Famille juste composé de son chien juste après la disparition de ses parents.
Petit problème par contre, je t'invite à aller voir l'explication des attribus. Car le signe du scorpion est un signe d'eau qui correspond au signe astrologique des enfants de la nuit et non du jour.
• Caractère et physique : Rien à dire. Tout est nickel Wink
• Histoire : Ben justement moi j’ai rien à dire sur la parti avec Moon. Ca tombe bien et ça aide l’histoire. Par contre, le fait que ses parents se fassent enlevé chui ok pour ça, mais j’aimerais que tu nous décrives un peu plus son état mentale lorsque qu’elle le décourvre. Et aussi, rajoute quelque détail de plus (éléments montrant qu’il y a eu lute, des traces de pneus montrant que des véhicules sont arrivé par surprise,…)

Bref ! Je vais mettre ta couleur, mais j’attends que tu apporte ses modifications pour te valider et te mettre ton rang ♥️


Nova



sur Epicode Madouce

Brotherwood:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chô
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Dans un champs de Papillons ( *3*)
Messages : 11
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Lun 2 Fév - 10:39

Ouhlala ça fait beaucoup, mais ok pas de soucis, je change un peu tout ça, je retravaille tout et je vous fais signe ! Merci pour vos conseils, vous êtes top ! Very Happy
Pour une fois que Chaat ne me fais pas trop de remarques hihi :3
Merci Kero, je prends note de tout !
Ça me fait plaisir que dans l'ensemble tout aille quand même :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chô
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Dans un champs de Papillons ( *3*)
Messages : 11
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Lun 2 Fév - 10:49

Pour le chien... Oui c'est cliché.... Oui c'est fait exprès désolée XD Je voulais vraiment trop que ça le soit, pour moi je sais pas ça tombait sous le sens ! ^^
Pour Moon, je savais pas trop... >.> Bon du coup je laisse comme ça x)
Et le gouvernement bon je vois que ça vous dérange toutes les deux, c'est vrai que j'ai passé un peu vite le truc.... (Mais j'avais du détail en tête en plus, j'aurais pas du m'écouter à me dire que ça ferait trop XD)

Kero, pour le signe du zodiac... Je crois que j'avais pris Cancer parce que les dates tombaient pile poil pendant les vacances d'été (donc grand soleil !) et à la base le pouvoir de Chô devait se baser sur la glace, la neige et tout.... donc c'est pour ça je crois xD Et j'hésitais à faire d'elle une enfant de la nuit mais bon du coup je vais juste changer se da et son signe ^^

Oui et puis pareil je vais retravailler la partie enlèvement des paternes je vois que ça vous travaille XD

Merci encore pour vos conseils *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chô
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Dans un champs de Papillons ( *3*)
Messages : 11
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Lun 2 Fév - 11:12

Voilà c'est changé >.>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Enfant des étoiles
avatar
Localisation : Derrière mon appareil photo *clic clic*
Messages : 137
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon Lun 2 Fév - 11:58

Tout est bon pour moi ma belle, je te valide Wink



Nova



sur Epicode Madouce

Brotherwood:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chô, où la fille papillon

Revenir en haut Aller en bas

Chô, où la fille papillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of stars, enfants des étoiles :: Le début de l'histoire :: Présentations et prédéfinis :: Présentation validé :: Enfants des étoiles-